le Backing Track

si toi aussi tu es un fan de musique…

Si comme moi  tu as commencé la guitare à 16 ans, en te prenant successivement pour Robert Plant, Jimy Hendrix, Kurt Cobain, Angus Young…. alors cet article est pour toi…

Parce que oui, toi aussi, tu as certainement accaparé la hi-fi de ton père, pour jouer par dessus tes potes préférés du ShowBiz… on lance le CD dans le lecteur, on monte le volume du combo, et en avant Guimgamp je suis une star!!! aaaah jeunesse éperdue et étourdie… moi j’ai trouvé ça chouette.. pas vous?? Ah bon…

Autre temps autre mœurs, grâce à un ami de moi (autrement nommé la marmotte de Savoie), je me suis mis à la MAO… vaste sujet hein?? Je ne suis ni un barbu de l’informatique (mais je me débrouille), ni un spécialiste du matos de musique (même si j’aime bien me faire plaisir) mon but en me mettant à la MAO était simple :

1 – Avoir des  outils simples à utiliser et à programmer

2 – Avoir un son qui déchire… oui non parce que quand même faut pas déconner…

3 – Ne pas casser les oreilles de ma femme que j’aime (et ça… elle achète…!!)

Alors dans un premier temps, le choix du logiciel s’est porté sur Ableton Live 8, (j’ai essayé le 9 très sympa, mais le 8 reste encore plus simple d’utilisation.. pour mon utilisation..) le minimum en terme de plugin c’est EZdrummer (bien qu’addictive Drums soit mieux pour créer son morceau) mais pour avoir un rythme de batterie propre ça le fait bien! et le deuxième c’est Stylus.. là  vous avez une boite à rythme permettant de créer un mixe de 8 pistes, c’est un plugin qui permet d’ajouter des percus, des beats un peu techno… et sur une gratte saturée c’est plutôt  bon!!

config :

 

 

Abelton

voilà le tableau de bord du.. « studio » d’enregistrement. Là dessus, il faut soit une  carte son externe sur laquelle brancher la guitare (mais ça  veut dire plugin de guitare genre Guitar Rig.. référence en la matière), ou, et ça a été mon choix, un ampli (ou un pédalier genre Pod) que l’on peut brancher sur le pc. J’ai donc pris un Vypyr 15w (largement suffisant en puissance pour la mao) branché sur l’entrée micro du pc. ça évite tout un tas de réglages rébarbatifs par rapport à la latence du son (ôoo combien importante).

Niveau son, pas déçu, on a 12 simulations d’amplis plutôt réaliste, et si vous avez de bonnes enceintes ou un bon casque, on a presque l’effet d’un 4×12..

je passe ici les détails de la méthode d’utilisation d’Ableton mais si besoin d’un tuto.. laissez moi un comm et je vous ferai ça.

Concentrons nous sur notre objectif : Jouer avec les Stars… (MDR)

To be continued…

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *