Le Poêle Hydro

BONJOUR!!!

Des mois que je me dis qu’il faut quand même faire vivre ce petit coin de nature idéal…. et si et si!!

 

Nous sommes donc à l’été, et notre 1er hiver avec le poêle à granules est passé.

bref. comme je  vous l’avais dit, au dernier post ce chauffage c’est du lourd… il s’agit d’un système Hydro, comprenez par là que dans le poêle il y a une réserve d’eau qui est chauffé par le poêle puis envoyée vers un ballon tampon qui dispatche la chaleur dans les radiateurs de la maison…c’est top et à cela plusieurs raisons :

– 1 L’esthétique

Tout d’abord il est beau… ne prend pas beaucoup de place dans le salon et peut chauffer la pièce tout seul…

 

2 – La consommation

Avant de faire les travaux, nous avions fait passer plusieurs chauffagistes, et tous nous avaient calculé une consommation moyenne de granules sur le chauffage.. le rapport est simple, on prend la conso totale de fioul sur un an et on multiplie par 2… (dit comme ça ça semble beaucoup, mais en terme de prix d’achat c’est du simple au double…)

par exemple  actuellement les 1000 litres de fioul sont à 910 euros, on en passe 2000 par an (chauffage uniquement puisque l’eau chaude sanitaire est assurée par un ballon thermodynamique… quoi… j’vous ai pas raconté ça??) ça fait donc 1820 euros par an pour le chauffage… (ouais ça douille…) plus l’entretien de la chaudière qui nous coutait environ 500 euros par an (entretien/ramonage…) soit 2320 euros en moyenne par an pour chauffer la maison… sacré budget…

Pour les granules donc, selon les spécialistes il faut dont considérer que 2000 litres de fioul ça fait 4 tonnes de granules…la tonne étant actuellement à 290 euros ça fait 1160 euros pour une saison de chauffe… du simple au double donc…

Hé bien malgré un hiver assez froid, un printemps assez pluvieux et humide, le compte est le suivant… nous avons passé une moyenne de 10 kilos de granules par jour… sur 274 jours de chauffage (en gros, car en réalité nous n’avons quasiment pas chauffé en Mai) cela fait 2740 tonnes de granules…. soit à peine plus que le fioul… c’est très fort parce que là… niveau économie c’est énorme… le poêle a nécessité plusieurs réglages (j’y reviens  tout à l’heure) mais ils étaient pris en charge dans la 1ere année d’entretien. donc nous n’avons payé que les granules… ce qui nous est revenu à 782 euros (arrondissons à 800) et sans se priver de chauffer…. soit une économie de 1520 euros sur un an !!!!!

Alors avis aux amateurs… quand on vous dit que c’est une solution économique… c’est vrai!

3 – L’entretien

Voilà le point particuliers de l’installation…

Je reprends pour ceux qui n’ont pas suivi… c’est un poêle hydro c’est à dire qu’il y a à l’intérieur un vase d’expansion, qui chauffe de l’eau à une température voulue ( ici le réglage est à 70° au niveau du poêle) ce vase envoi l’eau chauffée dans un ballon tampon (situé dans la pièce à côté du salon ou j’ai le « local technique ») de 150 litres, qui lui dispatche l’eau chaude dans mes radiateurs en fonte qui envoient du lourd.. au sens propre et figuré….

ce système est très simple à gérer car la partie hydraulique est gérée par une « tablette sonde » que vous pouvez mettre ou vous voulez chez vous ( onde radio power) et qui vous permet de choisir la température que doivent donner les radiateurs, les heures de chauffage, etc etc…

ça veut dire quoi… ça veut dire que l’hiver le poêle chauffe dès lors que la sonde d’ambiance intégrée lui dit  » on est pas à 21° » le poêle s’allume, brûle pendant 15/20 minutes, chauffe l’eau, qui part dans le ballon qui dispatche à la demande l’eau chaude dans les pièces de vie. ( nous avons fait l’effort surtout dans les chambres en fin de journée et le couloir qui donne sur la SDB).. du chauffage totalement 2.0 !!!!!!!

Mais… il y a un mais.. le poêle à granulés, bien que fonctionnant très bien, est une ingénierie sensible, qui demande un entretien quasi quotidien… ça veut dire quoi :

– Tous les matins ou soirs, un coup d’aspirateur (à cendres) dans la pièce de chauffe pour nettoyer foyer/creuset/cendrier

– Tous les trois jours ( j’avais calé ainsi mais en réalité c’est en terme d’heure d’utilisation qu’il faut compter…j’y reviendrai) je nettoyais la vitre, démontais le creuset pour retirer le mâche-fer, et remettais un coup d’aspirateur.

Donc ça n’est pas non plus une corvée, mais il faut trouver une bonne organisation pour cela…

Et puis bien sûr penser à charger le poêle…!

En résumé… nous sommes très satisfait de ce changement au niveau du chauffage, car le poêle permet une diffusion de chaleur optimale dans chaque radiateur relié au ballon. C’est en effet économique, mais il faut un peu d’huile de coude.

A terme?? je pense que nous doublerons cette installation avec une pompe à chaleur qui alimentera aussi le ballon tampon… dans quelque temps!

Allez Stay Tuned

 

Geo

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.